Modestina, fable de papier sur Iceberg

Création au théâtre Alchimic du 29 novembre au 18 décembre 2022

Conception, écriture, jeu : Rebecca Bonvin
Régie plateau, manipulation : Sandy Tripet
Mise en scène et scénographie : Alexandra Vuillet
Construction : Laura Cros et Marine Dubois
Factures de marionnettes et accessoires: Sandy Tripet et Marine Dubois
Lumières : Claire Firmann
Musique : Stéphane Mayer
Costumes : Samantha Landragin
Maquillage-coiffure : Johannita Mutter

Co-production : Théâtre Alchimic
Résidences : TMG, Genève Théâtre Halle Roublot, Fontenay-sous-Bois

Administration/presse : mailto:justine_bridoux@lecollectifdupif.com

****************************************************************

Une fable de théâtre de papier pour se jouer de notre vanité. Zoomer sur l’humain, avec le personnage de
Modestina, métaphore d’une époque. Chachacha
Elle est la première et unique dame de Praoudie qui coupe, taille, organise, planifie son monde avec démesure
et naïveté dans sa manière d’habiter l’ici et maintenant. Chachacha…
Est-ce que la marionnette dans son étrangeté, peut nous aider à faire le pas de côté, retrouver une altérité,
pour recréer un lien avec le vivant. Olé.
C’est dans le coeur même des langages du clown et de la marionnette que nous puisons pour écrire, faire
feu de tout bois, exacerber le quotidien pour mieux en rire! Et comme dirait Modestina: Franco!

RESUMÉ

Depuis son exil forcé, Modestina, ex première et dernière dame de Praoudie, pays fournisseur officiel de
glaçons dans le monde entier, dérive sur un bout d’iceberg.
Dans un dernier sursaut (de rédemption), c’est depuis son bureau flottant, qu’elle accepte de nous faire le
récit de comment nous en sommes arrivés là.
Elle remet « debout » son passé, au sens propre comme au sens figuré, pour faire parler ses souvenirs de
papier. Elle rejoue ainsi à qui veut l’entendre sa vraie fausse histoire, ça froisse, ça coupe, ça déchire, et ça
s’enflamme parfois.
Y a-t-il une issue possible à cette course en avant ?
Modestina nous révèle ce qu’il y a de plus humain dans l’individu : le ridicule et la vanité dans ce besoin
d’intervenir sur tout, tout le temps, jusqu’à la destruction et l’effondrement de son propre monde

Et comme dirait Modestina: Allons- y Franco!

Le projet a débuté en mai 2021, par le biais du dispositif des cabarets en chantier au Théâtre des Marionnettes de Genève, initié par sa directrice Isabelle Matter. Il est le fruit d’une première étape de travail qui a vu le jour dans une courte forme l’année dernière.
Rebecca Bonvin et Sandy Tripet ont fait partie des artistes Suisses sélectionnées et A. Vuillet de l’équipe des 3 metteur.se.s en scène invité.e.s pour cette édition.
La collaboration entre ce trio d’artistes est née sous l’impulsion de R . Bonvin , directrice artistique avec sa compagnie Le Collectif du Pif.

CONTACT info@lecollectifdupif.com